pour moi les étoiles de Sion ont toujours été des fossiles d'animaux marins

du temps où la mer recouvrait notre Lorraine

j'ai recherché su Wikipédia,

 plus de précisions et j'ai découvert qu'il y avait aussi une légende

Les étoiles de Sion sont des fossiles d'animaux marins (non mobiles) de l'ère secondaire, les lis de mer (aussi appelés encrines ou crinoïdes), cousins des oursins et des étoiles de mer. L'encrine était fixée au fond de la mer par une longue tige, composée d'articles en entroques, rappelant l'empilement des vertèbres de la colonne vertébrale.

Si on trouve des étoiles un peu partout sur la colline et même aux alentours, c'est en face du lieu-dit « La Croix Sainte-Marguerite » que leur présence est la plus remarquable. Les amoncellements de terre de décapage ont été entreposés à cet endroit en 1945 par les troupes américaines qui y cherchaient de la pierre calcaire pour aménager le terrain d'aviation américain de Tantonville.

et j'ai découvert qu'il y avait aussi une légende qui accompagnait ces étoiles

 

un peu de géographie

La colline de Sion ou colline de Sion-Vaudémont est une colline située dans le pays du Saintois, dans le sud du département de Meurthe-et-Moselle, en région Grand Est. Culminant à une altitude de 540 mètres, ce qui en fait le point le plus élevé du relief des côtes de Moselle, la colline de Sion, de par son histoire, son pèlerinage et sa topographie, est un lieu majeur du tourisme meurthe-et-mosellan.

Administrativement, la colline s'étend principalement sur le territoire de la commune de Saxon-Sion jusqu'à Vaudémont, et déborde sur celui de plusieurs communes limitrophes. Cette colline est à l'origine du roman La Colline inspirée, publié en 1913 par Maurice Barrès, qui en fait un lieu mystique.

 

et  la légende

que j'ai trouvée ici :https://www.le-lorrain.fr/blog/2016/04/29/legende-etoiles-de-sion/

Une légende raconte qu’un soir, une jeune princesse de Vaudémont, montée sur un cheval blanc, suivait la crête de la montagne, au retour de sa pieuse visite à la Vierge de Sion.

     A mi-chemin, elle vit surgir de la forêt un cavalier qui, sans doute, la guettait. A son allure, elle comprit qu’il voulait se saisir d’elle et l’outrager. Saisie de frayeur, elle pressa sa monture mais le félon gagna de vitesse et allait l’atteindre. La jeune fille s’écria « Bonne Vierge de Sion, sauvez-moi ! ».

Elle s’élança dans le ravin profond et son cheval tomba debout sur une large pierre, où il marqua profondément les quatre fers de ses sabots. Au même moment, la Vierge saisit dans le ciel une poignée d’étoiles que la nuit tombante venait d’allumer et les jeta dans les yeux du cavalier et de sa monture qui, aveuglée, se cabra et tourna bride.

Depuis ce soir là, nous trouvons par myriades des étoiles dans le sol de la colline.

 Écrit de Dalmée De Liaucroidt

 

et maintenant comme aujourd'hui c'est dimanche ,

je vous offre des gros plans sur les étoiles trouvées dans  mon jardin

 

SAM_0402

 

SAM_0404

 

SAM_0407

 

 

mais qu'est-ce que c'est?

J'attends vos réponses...

 

fleurs de potiron

 

Bon dimanche!